Présentation

AQUATRANS est un projet de coopération transfrontalière entre l'Espagne et le Maroc financé par des fonds FEDER (Fonds Européens de Développement Régional) et géré à travers le Programme POCTEFEX (Programme de Coopération Transfrontalière Espagne - Frontières Extérieures). L'objectif global de POCTEFEX "est de promouvoir un développement socio-économique et environnemental harmonieux, et de contribuer à une plus grande structuration de l'espace de coopération". AQUATRANS se développe dans l'aire prioritaire de coopération Atlantique, entre les régions des Canaries (Espagne) et de Souss-Massa-Drâa (Maroc).

L'objectif principal de AQUATRANS est le promouvoir la collaboration entre toutes les institutions concernées par l'aquaculture dans les régions Canaries et Souss-Massa-Drâa afin de favoriser le développement durable ainsi que la gestion et la conservation intégrée des ressources marines naturelles.

Les collaborations entre partenaires permettront de renforcer les capacités des régions des îles Canaries et de Souss-Massa-Drâa pour la mise en place des plans respectifs de gestion intégrée des ressources marines, la recherche, l'éducation et la formation professionnelle. Elle permettra aussi, d'établir le RESEAU AQUATRANS, visant à renforcer la coopération entre les deux régions, en particulier les professionnels et les institutions (publiques et privées) impliqués dans le développement de l'aquaculture.

Adopté lors du deuxième appel d'offre du programme POCTEFEX, l'achèvement du Projet AQUATRANS est prévu en Décembre. Le projet est financé à 75% par des fonds FEDER, tandis que 25% est fourni par l'Université de Las Palmas de Gran Canaria, le bénéficiaire principal du projet. Selon les conditions du programme POCTEFEX, environ 6% des dépenses du budget total seront effectuées dans le territoire éligible du Maroc.